fbpx
Porto Covo
Porto Covo
Check-In
Check-Out
Adultes
Hébergement

PORTO COVO

Le Camping Costa do Vizir se trouve à 5 minutes du centre de Porto Covo, un village de la Costa Vicentina établi sur le littoral de la région de l’Alentejo. Situé à environ 160 km de Lisbonne, Porto Covo est une destination de plus en plus prisée pour les vacances et les week-ends. On y retrouve les caractéristiques architecturales de la région, avec des maisons aux façades blanches surlignées de bleu et des rues qui descendent vers la mer. La place principale, construite sur ordre de Jacinto Bandeira au milieu du XVIIIe siècle, reflète l’influence du style pombalin. Ce village de bord de mer offre aux visiteurs soleil, belles plages et excellente gastronomie.

DÉCOUVREZ LE VILLAGE DE PORTO COVO.

UNE HISTOIRE LIÉE À LA MER.

 

À partir du centre, que nous nous dirigions vers le nord ou vers le sud, les plages se succèdent, et il y en a pour tous les goûts : des plages aux eaux calmes, avec des criques et des mares où les plus petits peuvent jouer, des plages balayées par les vagues, des plages découpées par les roches et d’autres encore violemment battues par la mer. Des plages dont la renommée internationale n’est plus à faire. En 2015, l’édition française du site The Huffington Post a considéré la plage de Porto Covo comme l’une des 10 plus belles plages du monde, dans sa rubrique dédiée aux voyages et au tourisme.

Porto Covo dispose également d’un petit port de pêche traditionnel d’où partent chaque jour les courageux pêcheurs en quête des poissons et fruits de mer les plus frais. Le chemin de leur périple en mer passe par le dernier morceau de territoire de cette commune, l’île du Pessegueiro, dont le fort est resté célèbre au Portugal grâce à la chanson de Rui Veloso.

FROM THE PLAINS TO THE HILLS DE LA PLAINE À LA MONTAGNE EN UN SEUL REGARD.

 

Ceux qui empruntent la route intérieure entre São Torpes et Porto Covo peuvent apprécier la beauté des dunes le long de la mer, extrêmement bien préservées et épargnées par l’homme. Ils ne manqueront pas non plus d’admirer la vaste plaine avec ses champs de céréales et de tournesols, cultivés par ceux qui ont choisi de ne pas partir en mer. Le regard se promène jusqu’aux montagnes du Cercal do Alentejo, un petit village situé plus à l’intérieur.